Les Curés de Wintzenheim (Haut-Rhin)

Albert NOUATI


Wintzenheim - Religion : Albert Nouati remplacera Hubert Spitz fin septembre

Ce dimanche, Albert Nouati célèbre ses quinze années de prêtrise. Celui qui vit le jour au Togo il y a 52 ans est actuellement à la tête de la communauté de paroisses « Les boucles de la Souffel » qui regroupe les clochers de Reichstett et Souffelweyersheim. Il rejoindra Wintzenheim en septembre.

Albert Nouati a étudié la philosophie et la théologie pendant six ans au grand séminaire de Lomé. Celui qui fut baptisé par un missionnaire alsacien, Paul Schmitt, de Bischoffsheim, a poursuivi en maîtrise de théologie à Strasbourg grâce à un oncle maternel médecin installé en Alsace. Il a complété sa formation par une maîtrise en ethnologie.
Sa première expérience sacerdotale, il va la vivre dans la paroisse Saint-Luc, à Mulhouse, pour une année d'intégration pastorale. Ordonné prêtre en 2001 à Strasbourg, il a occupé son premier poste de vicaire à Benfeld.
Après six années passées à Westhoffen (de 2005 à 2011), où il a créé la communauté de paroisses du Steinacker (Westhoffen, Wangen, Traenheim, Balbronn, Flexbourg, Dangolsheim), il a donc posé ses valises à Souffelweyersheim.
En même temps que son jubilé, Albert Nouati tourne également une nouvelle page de sa vie de prêtre puisqu'il va remplacer, en septembre, Hubert Spitz, comme prêtre de la communauté de paroisses « Les Sarments du Hohlandsbourg » qui regroupe les communes de Wintzenheim, Logelbach, Wettolsheim, Turckheim et Ingersheim. De son côté, Hubert Spitz est nommé à Thann.
Les deux prêtes vont, le même jour - le 11 septembre- célébrer leur messe d'adieu. Albert Nouati prendra officiellement ses nouvelles fonctions le 25 septembre.
Les deux ecclésiastiques ont en commun leur amour pour la musique. Le « prêtre à la guitare », auteur-compositeur et interprète, laisse en effet sa place à un passionné de gospel qui a déjà monté plusieurs chorales.

Le presbytère deviendra périscolaire

L'annonce du départ de Hubert Spitz par l'archevêché n'a pas été acceptée par tous les paroissiens. Certains l'ont même fait savoir de façon claire lors d'une manifestation devant l'église début mai. Depuis, le climat s'est apaisé.
Albert Nouati ne devrait pas s'installer dans l'actuel presbytère de Wintzenheim, propriété de la commune. La municipalité compte en effet profiter de ce changement pour récupérer le bâtiment qui jouxte l'école de La Dame Blanche. L'idée est, à terme, d'y transférer le périscolaire situé rue de la Vallée. Quant au futur curé, il pourrait s'installer à Ingersheim ou Wettolsheim.

Source : N.R., DNA du samedi 25 juin 2016


WintzenheimAlbert Nouati, le nouveau curé de la communauté de paroisses des Sarments du Hohlandsbourg (photo Jean-Louis Meyer)

Wintzenheim - « Bonjour bisamma »

Le nouveau curé de la communauté de paroisses des Sarments du Hohlandsbourg a été accueilli par les fidèles, dimanche, à l’église Saint-Laurent de Wintzenheim. La célébration a été marquée par des chants et danses gospels.

La messe d'accueil du nouveau curé Albert Nouati a rassemblé de nombreux paroissiens de la communauté des sarments du Hohlandsbourg mais aussi ceux des Boucles de la Souffel, l'ancien poste du prêtre. Dans une église Saint-Laurent, à Wintzenheim, comble, cette venue a été marquée par une célébration rythmée et haute en couleur, avec des chants et danses de la chorale Gospel du Bas-Rhin et l'animation liturgique du chœur interparoissial. Une belle célébration, avec une dizaine d'officiants, un nouveau prêtre tout sourire maniant l'humour et le franc-parler ; il y avait de quoi étonner puis ravir ses nouveaux paroissiens.
Une impression renforcée par les propos élogieux d'une responsable paroissiale de Souffelweyersheim : « Albert est un homme formidable, amoureux des gens, c'est un sourire et un rire qui génèrent d'autres sourires... c'est un rassembleur, nous aurions aimé le garder mais il doit continuer à divulguer sa générosité, d'autres doivent avoir la chance de le découvrir ! »
Après sa nomination officielle, le prêtre Albert Nouati a pris la parole en lançant un « Bonjour bisamma » fort alsacien. Le ton était donné, les bons mots du prêtre ont déclenché sourires et rires dans l'assistance résolument conquise. Ainsi, maniant un brin d'auto dérision, Albert Nouati a déclaré : « Vous devez vous demander ce que ce petit Negerla (petit Africain) va pouvoir apporter. »
Dans la foulée, et bien plus sérieux, il a rendu hommage à son prédécesseur, Hubert Spitz, « qui a fait un excellent travail dans la communauté ». Puis, il a exhorté ses paroissiens à être « tels que personne ne puisse affirmer que Dieu n'existe pas ! »
D'autres temps forts ont ponctué cette cérémonie tels un fervent Ave Maria ou ce panier de fruits apporté à l'offertoire, en musique et sur la tête d'une danseuse, dans la pure tradition africaine. Une chorale d'enfants a également fait un cadeau à Albert Nouati en interprétant un chant... africain, accompagné par les battements des mains des paroissiens.
Ont suivi les discours d'accueil des responsables d'équipe paroissiale, du conseil de fabrique et du maire, Serge Nicole, au nom des municipalités de la communauté de paroisses. Le maire de Wintzenheim a déclaré aux anciens paroissiens : « Soyez rassurés, Albert Nouati est entre de bonnes mains ! », a déclaré le maire de Wintzenheim aux anciens paroissiens avant d'inviter l'assistance au pot de l'amitié dans la cour de l'école.

Source : Jean-Louis Meyer, L’ALSACE du mardi 27 septembre 2016



WintzenheimAlbert Nouati : humour et franc-parler pour le nouveau curé (photo Jean-Luc Syren)

Wintzenheim - Communauté de paroisses Les Sarments du Hohlandsbourg : Le nouveau curé Albert Nouati accueilli

A Wintzenheim, la messe d'accueil du nouveau curé Albert Nouati a rassemblé en nombre, non seulement les paroissiens de la communauté des Sarments du Hohlandsbourg mais aussi ceux des Boucles de la Souffel, ancien poste du prêtre.

Dans une église Saint-Laurent comble, cette venue a été marquée par un long office, une célébration rythmée et haute en couleur, avec les chants et les danses de la chorale Gospel du Bas-Rhin ou l'animation liturgique du chœur interparoissial.

Un « amoureux des gens »

Une belle célébration solennelle avec une dizaine d'officiants, un nouveau prêtre tout sourire, maniant l'humour et un franc-parler : il y avait de quoi étonner, puis ravir, ses nouveaux paroissiens.
Une impression renforcée par les propos élogieux d'une responsable paroissiale de Souffelweyersheim : « Albert est un homme formidable, amoureux des gens. C'est un sourire et un rire qui génèrent d'autres sourires... C'est un rassembleur. Nous aurions aimé le garder mais il doit continuer à divulguer sa générosité ; d'autres doivent avoir la chance de le découvrir ! »
Après la lecture de la nomination officielle du prêtre, Albert Nouati a pris la parole en lançant un « Bonjour bisamma ». Le ton était donné, les bons mots du prêtre ont déclenché sourires et rires dans l'assistance, résolument conquise. Ainsi, maniant un brin d'auto dérision, Albert Nouati a déclaré : « Vous devez vous demander ce que ce petit Negerla (petit africain) va pouvoir apporter ».

« Albert Nouati est entre de bonnes mains ! »

Dans la foulée et, bien plus sérieux, il a rendu hommage à son prédécesseur, Hubert Spitz, qui a fait un excellent travail dans la communauté. Il a exhorté ses paroissiens : « Soyons tels que personne ne puisse affirmer que Dieu n'existe pas ! ». La suite de la célébration a été ponctuée par d'autres temps forts comme un fervent Ave Maria ou ce panier de fruits apporté à l'offertoire, en musique et sur la tête d'une danseuse, dans la pure tradition africaine. Une chorale d'enfants a également fait un cadeau à Albert Nouati avec l'interprétation d'un chant africain, accompagné par les battements de mains des paroissiens.
Et puis ce fut le temps des discours d'accueil des responsables d'équipe paroissiale, du conseil de fabrique et du maire Serge Nicole au nom des municipalités de la communauté. Le maire de Wintzenheim a déclaré aux anciens paroissiens « soyez rassurés, Albert Nouati est entre de bonnes mains ! », avant d'inviter l'assistance pour le pot de l'amitié dans la cour de l'école.

Source : Jean-Louis Meyer, les DNA du mardi 27 septembre 2016



Les curés de Wintzenheim de 1900 à nos jours

PRECEDENT - SUIVANT 

Copyright SHW 2016 - Webmaster Guy Frank

  E-mail
contact@knarf.info

Retour au Menu
WINTZENHEIM.PAROISSE

Société d'Histoire de Wintzenheim
www.shw.fr