WINTZENHEIM . PAROISSE

Chapelle Notre-Dame : une photo de 1871


La plus ancienne photo connue de Wintzenheim

La première prise de vue faite à Wintzenheim est sans conteste le daguerréotype de la Société chorale réalisé en 1856. Par contre, le plus ancien tirage sur papier est celui de la chapelle Notre-Dame du Bon-Secours, une photo prise lors du pèlerinage de 1871, probablement le 15 août.

Il s'agit d'un tirage sur papier albuminé d'après une plaque de verre au collodion. Dimensions du tirage : 31 x 23,5 cm. La photo porte une signature presque illisible : " verl. Jos. Tiator Colmar ". Elle est d'autant plus intéressante que les vues prises à l'époque étaient rarement animées avec autant de personnages.

Devant la chapelle, on aperçoit une voiture attelée. C'est celle du voiturier M. Barondeau, qui faisait office de taxi et cherchait les pèlerins à la gare de Colmar. En effet, le train à vapeur Colmar-Wintzenheim n'existait pas encore en 1871 : il ne fut inauguré qu'en 1885...

Wintzenheim

Cet original de la photo, dont il n'existe qu'un exemplaire, porte la légende suivante : " N.D. de Bon Secour Wintzenheim Anno 1871 "

(collection Guy Frank)


Retirage de l'original en format carte postale par le photographe Julien Ackermann (collection Guy Frank)

De Wintzenheim à Wintzenheim

On ignore où et dans quelles conditions cette photo a été conservée à ses débuts. Toujours est-il qu'un jour, elle s'est trouvée en possession du photographe Julien Ackermann (son père ou sa mère seraient-ils parmi les pèlerins ?). Il en a fait des retirages au format carte postale en inscrivant la date de 1870, année de construction de la chapelle.

Par la suite, Julien Ackermann a vendu l'original pour 5 francs au collectionneur Edmond Schillinger qui l'a conservé jusqu'à sa mort. Après son décès, la photo s'est retrouvée chez un marchand de cartes postales en Allemagne, et c'est un habitant de la commune, G.F. qui a pu l'acquérir pour que ce précieux document revienne à Wintzenheim.



Photo-carte de visite de Joseph Tiator (collection Guy Frank)

Le photographe Joseph TIATOR

Au dos de ses photos tirées au format "carte de visite", Joseph Tiator, qui a son atelier colmarien vis à vis de la poste (il s'agit de l'ancienne poste de la rue des clefs), nous apprend qu'il en a deux autres, l'un à Baden, 1 rue Schiller, et le second à Landau, près du rempart. Le 28 octobre 1873, il se présente à l'officier d'état civil de Colmar pour déclarer le décès de son fils Jean-Jacques âgé de 19 ans, né à Landau, de lui, déclarant, âgé de 44 ans, et d"Anne Joséphine Weigel, âgée de 41 ans, son épouse, tous deux habitant 1 rue Rapp. Un autre carton, qu'il est difficile de dater, confirme sa présence à Colmar, mais au "Geflügelmarkt", c'est à dire l'actuelle place Jeanne d'Arc. Ce même document signale l'existence d'un autre atelier à Ribeauvillé, au Schlossberg. Joseph Tiator est l'auteur d'une très belle série de photos d'architecture reproduisant un grand nombre de maisons et de monuments colmariens. Il a également réalisé un photomontage sur lequel sont réunis les portraits, en médaillon, de cinq curés qui se sont succédés à la tête de la paroisse St-Martin. Il est cité dans les annuaires de 1875 et 1876/77.

Source : Annuaire de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Colmar, 1990



PRECEDENT - SUIVANT 

Copyright SHW 2015 - Webmaster Guy Frank

  E-mail
contact@knarf.info

Retour au Menu
WINTZENHEIM.PAROISSE

Société d'Histoire de Wintzenheim
www.shw.fr